Dave Phillips - South Africa Recordings

Autoproduit par Dave Phillips, South Africa Recordings regroupe 36 pièces brutes enregistrées entre novembre 2015 et février 2016 dans plusieurs réserves naturelles sud-africaines, présentées sur deux CD. Les animaux et la nature sont souvent très présents dans les enregistrements de DP, on est bien d'accord. Mais ici, leur univers est laissé intact, il ne s'agit pas de composer une fresque psychoacoustique cauchemardesque et angoissante, il s'agit seulement de capter les différents univers sonores composés par la nature, trouver le point de vue idéal et sélectionner l'enregistrement parfait. Pour autant, DP ne verse pas dans l'éthnomusicographie, ni dans l'exotisme, et encore moins dans le documentaire.

C'est brut et réaliste oui, DP enregistre et ne modifie pas ses matériaux, il n'ajoute rien, ne retire rien, au pire il superpose quelques enregistrements parfois, ou les égalisent. De plus, tous les enregistrements (aux durées très variables : de quelques secondes à plus de vingt minutes) se succèdent sans grand souci de cohérence ou de composition, une écoute aléatoire est même "suggérée". Et pourtant, on est loin d'une recension naturaliste, très loin. Sur ces disques, les enregistrements présentés n'ont pas été réalisé dans un but documentaire. Il ne s'agit pas de capturer le cri typique de telle ou telle espèce, de rendre compte méthodiquement de tel ou tel habitat. Pour DP, l'important semble être de capturer des univers sonores uniques, souvent proches de l'abstraction, parfois même de la musique électronique.

Voici de purs "enregistrements de terrain", mais qui n'y ressemblent pas vraiment, et c'est ce qui fait leur intérêt. Les captations sonores de DP sont loin des clichés naturalistes ou exotiques, elles nous entraînent dans des paysages sonores intrigants et hors normes, mais qui ne cherchent pas à documenter un "terrain" spécifique (tout en le faisant malgré eux). Ces South Africa recordings ne documentent pas l'univers sonore des réserves sud-africaines, mais la manière dont DP a perçu cet environnement spécifique, elle documente la sensibilité de DP aux sons rudes et nasillards, aux univers abstraits et forts, mais aussi à la beauté sonore que la nature et les animaux ont à offrir. Un disque étonnant et déroutant, beau et immersif toujours, qui change des précédents disques de DP, mais aussi des field recordings habituels.


DAVE PHILLIPS - South Africa Recordings (2CD, autoproduction, 2016)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire